Covéa Finance choisit de soutenir le rayonnement musical en France et en Europe

Annonce

En 2020, Covéa Finance devient mécène de deux structures en lien avec la création musicale, la fondation de Radio France - la Fondation Musique et Radio – Institut de France, et l’orchestre du Cercle de l’Harmonie.

Convaincue du rôle bienfaisant que la culture et l’encouragement à la création tiennent dans notre société, Covéa Finance souhaite ainsi apporter son soutien à la création d’œuvres musicales et à l’éducation dans ce domaine.

Ce mécénat est pour Covéa Finance un miroir de ses valeurs et de son ADN, elle reconnaît ainsi dans les structures choisies l’importance qu’elle accorde à la rigueur et à l’engagement, au devoir d’excellence et de créativité nécessaires pour avoir un impact positif dans notre monde mais également au travail collectif et à la transmission du savoir-faire pour les jeunes générations.

Notre engagement auprès de la Fondation Musique et Radio se focalisera sur le rayonnement du patrimoine musical auprès des nouvelles générations à travers le soutien aux tournées de l’Orchestre National de France en 2020, en France et en Europe de l’est, ainsi qu’aux programmes pédagogiques et aux échanges culturels qu’elles génèrent.

Le soutien au Cercle de l’Harmonie, orchestre sur instruments historiques dirigé par Jérémie Rhorer menant un véritable travail de recréation des œuvres classiques et romantiques et plaçant le compositeur au centre de son projet, portera sur le soutien à la création artistique.

Forte de sa vision économique et financière doublée d’une vision de long terme, Covéa Finance est soucieuse, depuis plus de 10 ans aujourd’hui, de contribuer au développement économique en France et en Europe et prend part aux grands enjeux planétaires actuels, notamment ceux ayant trait à l’ESG (Environnement Social Gouvernance) et à la nécessaire prise en compte de ces critères dans la gestion de portefeuille. Société en croissance et de plus en plus présente sur la place de Paris, Covéa Finance souhaite par ces soutiens renforcer son engagement citoyen et sa contribution aux causes d’intérêt général.

 

A propos de la Fondation Musique et RadioInstitut de France

Informer, éduquer, cultiver et divertir : depuis 2013, la Fondation Musique et Radio, sous l’égide de l’Institut de France, fait vivre les valeurs défendues par Radio France, qui place le mécénat au cœur de sa stratégie. La fondation a pour vocation de soutenir des programmes d’intérêt général portés par les antennes et les formations musicales de Radio France qui s’inscrivent au cœur de ses valeurs, et agit autour de trois grands axes : elle soutient le rayonnement culturel et le patrimoine musical français en France et à travers le monde, elle encourage la création et l’innovation musicale et s’engage pour la proximité et l’accès de la musique au plus grand nombre.

Autour de ces lignes directrices s’articulent des grands projets comme les tournées des formations musicales en France et à l’étranger, ou des programmes d’insertion sociale comme l’ouverture d’une antenne de la Maîtrise de Radio France dans les quartiers Nord de Bondy.

 

Institut de France

Créé en 1795, l’Institut de France a pour mission de proposer aux cinq Académies un cadre harmonieux pour travailler au perfectionnement des lettres, des sciences et des arts, à titre non lucratif. Grand mécène, il encourage la recherche et soutient la création à travers la remise de prix, de bourses et de subventions (près de 25 millions d’euros distribués chaque année par le biais de ses fondations abritées). Placé sous la protection du président de la République, il est également le gardien d’un important patrimoine, à commencer par le Palais du quai de Conti, quatre bibliothèques dont la bibliothèque Mazarine, ou encore de nombreuses demeures et collections qui lui ont été léguées depuis la fin du XIXe siècle.

Parmi elles se trouvent le château de Chantilly, l’abbaye de Chaalis, le musée Jacquemart-André, le château de Langeais, le manoir de Kerazan ou encore la villa Kérylos.

Le Cercle de l’Harmonie, une vision audacieuse

Créé en 2005 et dirigé par Jérémie Rhorer, Le Cercle de l’Harmonie, orchestre sur instruments d’époque, explore les filiations naturelles entre les répertoires dits classiques et romantiques. Couvrant un siècle de musique, l’orchestre mène un véritable travail de recréation qui place le compositeur et son écriture au centre du projet pour donner à entendre la musique dans son geste compositionnel originel, sans le poids de la tradition et des influences des différentes interprétations qui ont pu s’ajouter au fil du temps. C’est la passion constamment renouvelée et nourrie de la vision audacieuse de Jérémie Rhorer qui permet au Cercle de l’Harmonie de partager une lecture enthousiaste de ce siècle de musique. Les musiciens du Cercle de l’Harmonie ont été formés dans les plus grands conservatoires dédiés à la pratique sur instruments d’époque, comme La Haye, Bâle ou Paris, et sont, pour la plupart, héritiers de la révolution d’interprétation initiée au milieu du XXe siècle par les grands théoriciens que furent Nikolaus Harnoncourt et Gustav Leonhardt.